Musicos

Les portraits sont de Véronique van der Wielen ©

tinos1Martin Chemin, percussions

Martin Chemin commence le djembé à l’âge de 6 ans. D’emblée, il multiplie les expériences rythmiques et musicales : Capoeira, Samba-Reggae, chef d’orchestre. Il se produit sur scène, à la télévision et enregistre son premier morceau pour le « Cordon Musical ». En plus des cours de musique qu’il enseigne, il intégrera aussi plusieurs groupes mais c’est avec Sakka Conga, en 1998, qu’il se lance réellement. Après un voyage de six mois au Mali, en 2001, afin de parfaire sa pratique du djembé, il participe à de multiples projets de groupes dont les formations Bloco Fusao et Bloco Zinneke. Il accompagne également un grand nombre de cours de danse malienne donnés par Brahima Coulibaly.

Lors de ses études en « Langues et Littératures Romanes », de 2002 à 2007, se tissent des liens avec la fanfare KermesZ à l’Est et le groupe MuZiek de Singe. En 2006, Martin rejoint le groupe Bolo Kan et en 2007, Djinè, un projet franco-belgo-malien. La même année, il rythme également les compositions de la chanteuse Minata Traoré. De 2007 à 2010, il continue sa formation auprès d’Ibrahima Sarr en effectuant des allers retours entre Bamako et Bruxelles. En 2010, il rejoint également les rangs de la fanfare Babelouze dirigée par Michel Massot. Mais 2010 est surtout l’année du début du projet Le jouet musical initié par Pierre Chemin et concrétisé, dans un premier temps, par un album et, ensuite, par un spectacle du même nom. En 2014, il rejoint le groupe de flamenco Trovadotres, qui s’est transformé en septet à l’occasion du premier album “Mundo Perdido”. Par ailleurs, il vient régulièrement prêter main forte aux groupes Bernard Orchestar, depuis 2010, et Nihil Obstat, depuis 2014.

Actuellement, KermesZ à l’Est, Le jouet musical, Trovadotres et MuZiek de Singe sont ses principaux projets.

 

ben1

Benoît Dumont, contrebasse

Né le 9/12/1973 à Bruxelles.

Commence la basse électrique à 17 ans pour faire du rock avec des amis. Il joue ensuite avec d’autres groupes pop-rock et expérimente pour la première fois le studio.

De 1991 à 1995, Benoît étudie le littérature aux Facultés universitaires Saint-Louis et à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve. Il fait ensuite un passage au Jazz Studio à Anvers pour étudier les bases de l’harmonie et de l’improvisation à la basse électrique et se lance simultanément dans l’apprentissage de la contrebasse classique en académie pendant 3 ans. En 1998, il abandonne momentanément la musique pour le voyage et un séjour d’un an en Iran en tant qu’étudiant en langue persane et professeur de français.

En 2004, après trois années de boulot à temps plein et un passage aux Ateliers chanson, Benoit reprend ses vieilles basse et contrebasse ainsi que quelques leçons de piano pour retrouver le plaisir du jeu et découvrir celui de l’écriture de chansons. Et ce notamment au sein de Room Service, une formation à 5 dont 3 des membres se partageaient la composition et le chant (2005-2007).

Depuis lors, son travail musical est avant tout axé sur la pratique du jazz, la composition et l’arrangement et ses participations vont du combo jazz au groupe pop, rock ou chanson française en passant par quelques collaborations avec des ensembles de musique classique.

Actuellement, Benoît collabore avec MuZiek de Singe, avec Le jouet musical, avec Olivier Mahiant (chanson française) et avec One Horse Land (folk-pop en anglais).

– MuZiek de Singe : www.localhost/~mat/wp/1612_msinge
– Le jouet musical : www.lejouetmusical.be
– Olivier Mahiant : https://www.reverbnation.com/oliviermahiant
– One Horse Land : http://www.onehorseland.be

 

kersten3Martin Kersten, saxophones soprano, alto et baryton

Martin Kersten commence le saxophone à 15 ans avec Michel Van Staels. Puis, il va étudier l’histoire du jazz, le solfège et le saxophone en cours privé à Liège. A Bruxelles, il étudie à l’académie de Woluwé-St-Lambert avec Philippe Leblanc, et ensuite en cours privé avec un élève du conservatoire.

Il fait partie des groupes Turdus Philomelos, The Peas Project, MuZiek de Singe. Ces différents groupes lui ont permis de jouer dans des festivals belges comme Esperanzah !, Couleur café, Dour festival, Les Ardentes a Liège, Le festival d’art de Huy, Le festival du film fantastique, Namur en Mai, L’ouïe qui danse, Le temps des pommes, … Mais aussi dans toutes sortes de lieux tel que des centres culturels, maisons des jeunes, asbl culturelles, …

Il a également fait partie de différents projets mêlant le théâtre et la musique, une pièce pour enfants (Les deux gredins en 2000, Le Hanokh cabaret en 2005 et 2007). Il tourne avec un concert-spectacle pour jeune public, Le jouet musical, inspiré du disque de Pierre Chemin. Participe à un projet de reprises des années 60, emmené par Karim Baggili.

Depuis 2015 fait partie du spectacle de contes et récits mis en son « Bouteilles Aan Zee » avec la conteuse Amandine Orban de Xivry pour la compagnie « la Grande Nelle asbl », joué une trentaine de fois dans les centres culturels belges et dans quelques festivals de conte français.

 

gil1Gilles Kremer, guitare, bugle

Né en 1983 à Bruxelles, Gilles Kremer découvre la musique par le piano à l’âge de 8 ans, il touche ensuite à toutes sortes d’instruments. (batterie, guitare, voix, trompette, tuba, hélicon, scie musicale,…). Il décide, après son master en agronomie, de développer, de manière professionnelle, sa passion pour la musique.

Entre les années 2001 et 2012, il va participer activement à la création de plusieurs projets musicaux. Deux de ceux-ci se démarquent par leur créativité et leur durabilité. Le premier, Muziek De Singe, quintet de compositions entre jazz et musique du monde, pour lequel il compose et joue de la guitare, a maintenant deux albums à son actif. Le second, Kermesz à l’Est, fanfare festive déjantée dans laquelle il fait cuivrer son hélicon, fait partie des incontournables « brass band » en Belgique. Citons également comme projets auxquels il a participé : Balimurphy, Les Caricoles, le jouet musical, … Aujourd’hui, s’ajoute à ses activités la composition musicale pour un spectacle de théâtre jeune public (Cie Oh quel dommage), l’accompagnement du chanteur Olivier Mahiant en tant que multi-instrumentiste et le spectacle Rugir dans lequel il accompagne la conteuse Anne Borlée (Cie Zharpa).

www.kermeszalest.com
www.MuZiekdeSinge.com
www.zharpa.com

 

Maxime Tirtiaux, Guitares

Né en 1983, Maxime Tirtiaux commence la guitare classique à 8 ans. Adolescent, il s’écarte du parcours académique pour se diriger vers la guitare électrique et apprendre grâce à l’expérience de groupe, en montant le groupe de rock FAUN avec quelques copains nivellois. Il continue cependant à se former, entre autres à l’académie de musique de Nivelles (solfège, ensemble jazz), divers stages de l’Académie d’été de Wallonie, et quelques cours irréguliers chez différents professeurs privés tels que Bernard Lhoir ou Renaud Dardenne.

En entrant à l’université, il se tourne de plus en plus vers le jazz manouche, le jazz et les musiques traditionnelles. C’est là qu’il rencontre Gilles Kremer et ainsi démarre le projet qui deviendra Muziek de Singe. En parallèle à ses études, il pratique son instrument et s’investit dans la musique dans une démarche festive en lien avec son investissement dans le théatre de rue.

En 2006, diplôme de bio-ingénieur en poche, la musique apparaît rapidement comme une activité incontournable qui ne peut plus passer au second plan. Alors que Muziek de Singe prend de l’expérience, il fonde avec des amis de Louvain-la-Neuve la fanfare KermesZ à l’Est qui se prend rapidement une place dans le paysage fanfaristique belge grâce à de belles scènes de festivals de musique autant que de théatre de rue.

Kermesz à l’Est continue sa lancée vers l’internationalisation et groupe l’amène à tourner en Belgique, mais aussi régulièrement en France, Pays-Bas, Allemagne, Autriche, Suisse, Pologne, Italie, Roumanie. Kermesz a enregistré à ce jour 3 EP (2010, 2012, 2014).

En 2010, il intègre l équipe du « Jouet Musical », un spectacle jeune public sur instruments-jouets coproduit avec Pierre Chemin. Reconnu par le programme chanson à l’école, le spectacle est représenté plus d’une centaine de fois en Wallonie et à Bruxelles entre 2010 et 2016. Le disque « Le Jouet Musical » est distribué en France et en Belgique.

Muziek de Singe a enregistré et produit 2 CD : Les nuages ne font pas de lait (2010) et Fermé le lundi (2014) qui sont distribués en Belgique et en France par L’Autre distribution. Le troisième opus est en préparation et sa sortie est prévue pour avril 2017.

Depuis 2014, il se remet à la guitare classique, et démarre l’apprentissage de la contrebasse. Il s’intéresse en particulier aux musiques orientales (balkans, Inde, moyen-orient) sur différents instruments à cordes specifiques (bouzouki, tar, sarod) ; ainsi qu’au jazz.  En 2016, il démarre également le groupe Narcisse avec le chanteur et comédien Benoit Randaxhe.

Son activité musicale est variée: à la guitare et à la composition dans MuZiek de Singe, au banjo-mandoline et à la guitare dans KermesZ à l’Est, aux divers jouets dans le Jouet musical, à la guitare électrique avec Narcisse. Il donne également des cours de guitare, en collaboration avec le Petit Théatre de la Grande Vie ou d’autres structures. Il a collaboré avec de nombreux projets dans des styles variés: reggae, jazz, chanson et rebondit sur les incessants projets qui se présentent à lui.

2016-… : Membre du groupe « La Louve » (chanson francaise/rock)

2005-… : Membre du groupe « KermesZ à l’Est» (fanfare balkan/rock)  www.kermeszalest.com

2002-… : Membre du groupe « MuZiek de Singe » (compositions jazz/world) www.muziekdesinge.com

2010-… : Membre du projet « Le jouet Musical » (musique pour enfants sur instruments-jouets)

www.lejouetmusical.be

1998-2002 : Membre du groupe « Faun » (rock alternatif)